Skip to main content


Casa Rayón

Where you are at home. . . . . . . . . . . Donde estás en casa. . . . . . . . . . . . Où vous êtes chez vous . .

English Home  Español Inicio  Français Accueil  Deutsche  Português  日本語(Nihongo)  Site Map  Member Login   
Salon Cuisine S. à Manger
Emplacement
Suite San Francisco
Chambre Los Angeles
Le Bureau et Plus
Plan
Hôtes / Demandes Spéciale
Photos et Vidéos
Contactez-nous
Emplacement


Casa Rayón est située dans le désirable quartier LaColonia Americana à quelques pas dParque Revolución où se trouve la correspondance des deux lignes du métro, plusieurs lignes d'autobus font correspondance dans le parc aussi, et on y trouve toujours un taxi.  Expiatorio, de style gothique et L’Institute Cultural Mexicano Norteamericano ou les cours d’espagnol et anglais sont donné.

Les Dimanche soirs on peut déguster une grande variété de cuisine mexicaine qu’est offerte à la vente sur la place de l’église.  
 
Très près de la Casa Rayón on trouve  tout ce qu'offre le centre historique, musées, banques, centres nocturnes, restaurants, achats, centres d'études et un supermarché.





Tlaquepaque et Tonalá

un paradis pour faire des achats


Ces deux villes artisanales se trouvent à une courte distance en taxi de Guadalajara, et ils sont un éden pour faire des achats.  Les deux villes sont bien connues pour ses produits artisanaux comme, la céramique, les meubles de bois taillés, la céramique colorée, les vêtements bordé à la main et le verre soufflé.  

Le centre ville de Tlaquepaque a une place agréable et rues piétonnières ainsi que plusieurs églises, et galeries dans le même quartier.  Les  grandes demeures coloniales renouvelées le long des rues piétonnières datent plus d'un siècle, et offrent de l'artisanat exclusif aux citoyens les plus riches, les visiteurs, et aux touristes du Mexique

.
Mais si vous cherchez une bonne affaire il vaut la peine sortir de la tranquille élégance de Tlaquepaque pour le chaos exubérant de Tonalá.

Jeudi et dimanches sont les jours tianguis (marché) en Tonalá et les rues sont asphyxiées avec les
stands qui vendent chaque chose concevable, mais si vous avez du temps et de la patience les bonnes affaires abondent dans toute classe d'articles intéressants en Tonalá.



Centre Historique


Guadalajara, fondée en 1531, dispose d'une riche variété de styles architectoniques. L'architecture coloniale est produite des tendances française et espagnole à l'époque de la fondation de Guadalajara. Le centre historique contient plusieurs exemples de l'architecture néoclassique, comme la Cathédrale Métropolitaine, le Théâtre Degollado; ainsi que les grandes demeures dans le quartier de Chapultepec (actuellement plusieurs d'entre elles sont transformées en boutiques ou restaurants)



El Hospicio Cabañas est considéré patrimoine de l'humanité par l'UNESCO.  Cet Hospice est un des Hospices les plus anciens et plus grands d'Amérique espagnole.  Fondé en 1791 par l'évêque de Guadalajara pour accomplir les fonctions d'Hospice, d'hôpital et d'orphelinat.  Actuellement le bâtiment gigantesque dispose de 23 cours, 106 places, 72 couloirs, et deux chapelles, dans une surface totale de 23,447.90 de m ².  Dans la décoration à l'intérieur on trouve des fresques de José Clément Orozco, y compris une de ses créations plus célèbres, l'Allégorie de l'homme de feu (1936-1939). De plus, dans ce lieu on effectue d'importantes expositions de peinture, sculpture, photographie, et autres arts plastiques.  En outre, on donne des classes d'art à la population en général.


La Cathédrale Métropolitaine située sur l'Avenue Alcalde, entre Av. Hidalgo et rue Morelos, a entamé sa construction en 1561, laquelle a pris environ 30 années pour être terminée. La Cathédrale est facilement identifiablepar ses flèches jumelées, lesquelles ont été détruites par le séisme en 1818, et reconstruites en 1854. Les 10 autels baignés en or et argent ont été cadeau du Roi Fernando VII d'Espagne, en remerciement à Guadalajara pour leur aide durant la Guerre de Napoléon.

Le Palais de Gouvernement, construit en 1650 compte une façade style militaire, déterminée par des balcons autour du bâtiment, couronnés par une horloge. L'horloge dispose d'un trou de balle fait par Francisco (Pancho) Villa. Le Palais a été témoin d'importants événements dans l'Histoire mexicaine, comme la promulgation du décret qui supprimait l'esclavage en 1810 par le Père Miguel Hidalgo, ainsi que la tentative d’assassinat contre le Président de la République Benito Juárez qui a eu lieu en 1858. Benito Juárez, d'origine indigène, est considéré un des plus grands dirigeants du Mexique pour avoir résisté et renversé l'occupation française et pour avoir restauré la République Mexicaine.  Son visage  apparaît sur les billets de 20 pesos. Le Palais dispose aussi des importantes fresques de José Clément Orozco placées dans l'escalier de la cour centrale.